bar de l'économie

2500 manifestants pour soutenir les salariés de la Sam

24/03/2021. 2500 manifestants sont venus soutenir les salariés la Société aveyronnaise de métallurgie (Sam) près de Decazeville (Aveyron) dont les emplois sont menacés. Les candidats à la reprise de la Sam, appartenant depuis 2017 au groupe chinois Jinjiang, avaient jusqu’au 8 mars pour se faire connaître.
Seul le groupe espagnol CIE Automotive a déposé une offre prévoyant la suppression de 214 emplois.
« Nous réaffirmons notre volonté de conserver au moins 300 emplois sur les 350 actuellement recensés dans l’entreprise et nous refusons fermement la perspective de perdre 214 postes », a ajouté la syncicaliste.
Le groupe automobile français Renault est le principal donneur d’ordre de la Sam ainsi que du site Bosch de Rodez. L’équipementier automobile allemand vient également d’annoncer un plan de suppression de 750 emplois d’ici 2025 à Rodez.
Pour les salariés de ces deux entreprises aveyronnaises, Renault est grandement « responsable » de la situation.
Signe d’une tension, la ministre déléguée chargée de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a été chahutée vendredi par des salariés de l’usine Bosch de Rodez.