bar de l'économie

Abstention la grande gagnante, présidentielle en avril 2022

Abstention la grande gagnante des Elections Régionales et départementales : 66%. Toutes les régions gardent leur exécutif : 5 régions restent à gauche, les 8 autres restent à droite et au centre, échec du RN et de LREM.

Une région bascule à gauche : La Réunion, avec Huguette Bello, à la tête d’une liste d’union.
L’ex-LR Xavier Bertrand a largement remporté son pari dans les Hauts-de-France: avec 52,37% des voix, il devance de près de 27 points son adversaire du RN Sébastien Chenu. Immédiatement après 20H, le sortant s’est dit prêt à aller à « la rencontre de tous les Français ».
Laurent Wauquiez l’emporte haut la main en Auvergne-Rhône-Alpes, à plus de 57% face à la liste d’union de la gauche.
En Ile-de-France, Valérie Pécresse (ex-LR, Libres !), récolte autour de 45% des voix, là encore face à une gauche unie emmenée par l’écologiste Julien Bayou. Elle s’est déclarée prête à « prendre toute sa part » dans « une équipe de France de la droite et du centre qui a émergé ».
En PACA, Renaud Muselier (LR) l’a emporté confortablement avec 57% des suffrages.

A gauche c’est Alain Rousset en Nouvelle-Aquitaine, Carole Delga en Occitanie, François Bonneau en Centre-Val de Loire, Marie-Guite Dufay en Bourgogne-Franche-Comté et Loïg Chesnais-Girard en Bretagne qui ont tous fini en tête. Dates d’élections imposées au début des vacances scolaires, lassitude post-Covid, défiance généralisée, illisibilité des scrutins, et si les élections étaient de plus en plus déconnectées les unes des autres ?

La présidentielle est prévue les 10 et 24 avril prochains.
Nombreux sont les Français qui se prononcent déjà à l’égard de l’offre électorale, plaçant le Président sortant Emmanuel Macron et Marine Le Pen au coude à coude au premier tour selon un sondge Louis Harris. Quant au candidat de la droite, seul Xavier Bertrand semble bénéficier d’une particulière dynamique suite à son succès au premier tour des régionales, 16% (+3 points) des électeurs comptant se tourner vers lui, contre 10% dans les hypothèses proposant Valérie Pécresse ou Laurent Wauquiez.

Dans le département du Val d’Oise, la majorité sortante gagne 17 cantons sur les 21, soit un de plus qu’il y a 6 ans ; la présidente, Marie Christine Cavecchi obtient 84% dans son propre canton.