bar de l'économie

Air France : nouveau plan de soutien financier

07/04/2021. Un plan de soutien financier de 4 milliards d’euros à la compagnie, après les 7 milliards en 2020 a été validé par la Commission européenne.
Cette augmentation du capital de la compagnie se divise en deux parties.
La première prévoit « la conversion du prêt d’Etat de 3 milliards d’euros déjà accordé par la France (en 2020) en un instrument de capital hybride », explique la Commission européenne. Le prêt, initialement prévu sur quatre ans, va donc être transformé en participation de l’Etat en « fonds propres » dans l’entreprise. La compagnie bénéficiera d’une période plus longue pour le rembourser. la participation de l’Etat va passer de 14,3%  à un peu moins de 30% » du capital d’Air France » a précisé Bruno Le Maire, le ministre de l’économie. La seconde par un investissement de l’Etat de 1 milliard d’euros dans le capital d’Air France.
KLM, partenaire néerlandais du groupe Air France-KLM, ne bénéficiera pas du soutien financier de l’Etat français.
En contreparties, Air France devra céder 18 créneaux de décollages et d’atterrissages quotidiens à l’aéroport de Paris-Orly à d’autres compagnies, pour se conformer aux règles de la concurrence européenne et ne pas verser de dividendes.
La Commission européenne exige aussi une « limitation stricte de la rémunération des membres » de la direction d’Air France jusqu’à ce qu’au moins 75% de la recapitalisation soit remboursée.
La compagnie aérienne prévoit une perte d’exploitation de 1,3 milliard d’euros au premier trimestre 2021 selon Benjamin Smith, le directeur général de la compagnie.
Entre le confinement et la fermeture des frontières en raison de l’épidémie Covid-19, le nombre de passagers dans le monde a chuté de 66 % en 2020. Le retour à la normale n’est pas prévu avant 2024, selon l’Association internationale du transport aérien.