bar de l'économie

Apple règle 500 millions d’euros d’arriérés d’impôts au fisc français

06/02/2019. Ce qui solde dix ans d’arriérés d’impôts selon L’Express, dans le cadre d’un accord confidentiel, signé fin décembre avec le fisc français. Les négociations entre Apple et la direction des vérifications nationales et internationales (DVNI) de Bercy, avaient été engagées depuis quelques mois. L’objet des discussions portait sur le faible montant du chiffre d’affaires reconnu depuis dix ans par Apple France, alors que les ventes du groupe en Europe ont été multiplié par sept, grâce à l’iPhone, passant de 6,6 milliards d’euros, en 2008, à 47,7 milliards d’euros, en 2017 », un chiffre d’affaires « en grande partie encaissé » en Irlande.