bar de l'économie

Bernard Arnault au soutien de Lagardère

26/05/2020. Après Vincent Bolloré qui a pris 16,48% du capital et Marc Ladreit de Lacharrière, c’est au tour de Bernard Arnault, PDG du géant français du luxe LVMH, de voler au secours d’Arnaud Lagardère.
En prenant 25% de LCM Lagardère Capital & Management, le holding de la famille Lagardère.

Vivendi est pour sa part monté à 16,5% de Lagardère, devenant le second actionnaire avec 18% du tour de table. « Ce rapprochement va permettre de renforcer la structure et les capacités financières de LCM », est-il indiqué dans un communiqué commun. L’opération intervient moins d’un mois après une assemblée générale à hauts risques pour La gestion d’Arnaud Lagardère est contestée par le britannique Amber Capital, devenu son premier actionnaire avec 18% du capital. Le fonds, qui souhaitait renouveler le conseil de surveillance et revoir la structure du groupe a donc échoué à faire approuver ses résolutions.
Arnaud Lagardère a rallié le soutien de plusieurs figures du monde politique et des affaires français dont l’ancien président Nicolas Sarkozy, coopté au conseil de surveillance.
Arnaud Lagardère est confronté à un lourd endettement personnel et dont le groupe – propriétaire de la maison d’édition Hachette, de boutiques d’aéroport et de la radio Europe 1 – fait face à la chute de ses revenus provoquée par la crise du coronavirus.
L’opération, qui se fera par une augmentation de capital et l’achat de titres, atteindrait un montant de moins de 100 millions d’euros.
A noter que le Qatar est le  troisième actionnaire du groupe.