bar de l'économie

Brexit, le plus gros fiasco politique depuis 50 ans

15/03/2019. Le Parlement britannique vient de voter pour la 3ème fois cette semaine et là en faveur d’un report de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. La Première ministre doit donc désormais demander une extension de l’article 50 du traité de Lisbonne et va donc solliciter auprès de l’UE un report au moins jusqu’au 30 juin. Bruxelles est prête à accepter cette demande, à condition qu’elle soit motivée. Emmanuel Macron et Angela Merkel ont par ailleurs déjà prévenu les Britanniques que pour obtenir un délai de plus de six mois ils devront organiser, soit un nouveau référendum sur le Brexit, soit l’organisation d’élections générales. Prochaine étape le 21 mars, En cas de rejet, le Royaume-Uni risquera donc plus que jamais une sortie brutale de l’Union européenne.