bar de l'économie

Deux acteurs allient les compétences de la défense et du numérique

Atos et Thales annoncent la création d’Athea, une société commune destinée à développer une plateforme souveraine associant traitement de données massives et intelligence artificielle pour les secteurs de la défense, du renseignement et de la sécurité intérieure et qui s’adresse tant aux acteurs publics que privés.

Athea est issu de l’expérience acquise par les deux entreprises dans la phase de démonstration du programme Artemis, la plateforme Big Data du ministère des Armées car les deux entreprises sont co-titulaires du marché d’optimisation et de préparation de l’industrialisation du programme Artemis.

Athea servira le marché français puis, à terme, les marchés européens.

Pour fournir les outils applicatifs et les technologies nécessaires, Athea s’appuiera sur un écosystème de grandes entreprises, PME, startups et organismes de recherche spécialisés dans le traitement de données massives et l’intelligence artificielle.

Athea apportera également des solutions sécurisées et des briques technologiques ouvertes et modulaires, afin de favoriser les collaborations et de stimuler, en lien avec l’Agence du numérique de défense récemment créée, l’écosystème industriel et souverain, pour le développement d’applications de confiance.

 « Le traitement des données sensibles est devenu un enjeu de souveraineté pour les États, précise Pierre Barnabé, SEVP, directeur des activités big Data et cybersécurité chez Atos.