bar de l'économie

DMTO, un sujet qui fâche en Val d’Oise

18/11/2019. Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise réagit : Cela représenterait 5,1 millions d’euros pour le Département du Val d’Oise. Le Gouvernement a menti aux parlementaires, contrairement aux affirmations du Ministre de l’Action et des Comptes publics devant les députés, aucune concertation n’a été menée entre les 7 Départements Franciliens concernés et le Gouvernement. Il a menti aussi sur l’usage de ce prélèvement puisqu’il ne servira pas à financer la Société du Grand Paris (SGP) mais plutôt la part de l’Etat dans le Contrat de plan Etat-Région. Le Val d’Oise serait donc contraint de surfinancer des opérations à l’échelle francilienne dont les bénéfices pour les valdoisiens seront négligeables. Pour rappel, seulement une seule gare sur 68 du métro du Grand Paris est située en Val d’Oise (triangle de Gonesse) dont les travaux viennent d’être suspendus pendant une année. Ce comportement est indigne, inadmissible et irrespectueux ! conclut Marie Christine Cavecchi.