bar de l'économie

États-Unis : le gouvernement victime d’une cyberattaque venant de Russie ?

18/12/2020. Le gouvernement américain a confirmé, dimanche 13 décembre, avoir été victime d’une cyberattaque. Selon le « Washington Post » la Russie en serait à l’origine.
« Nous travaillons en étroite collaboration avec nos agences partenaires concernant les activités récemment découvertes sur les réseaux gouvernementaux », a confirmé à l’AFP un porte-parole de l’agence de cybersécurité et de sécurité des infrastructures (Cisa), qui dépend du ministère de la Sécurité intérieure.
On ne connait pas encore l’ampleur de cette attaque, dont la Russie serait à l’origine. Elles auraient été menées par le groupe ATP29, qui était aussi, en 2016, derrière les attaques visant la candidate démocrate Hillary Clinton, a accusé le Washington Post.

Le Pentagone, le département d’État, et des milliers de grandes entreprises dans le monde auraient vu leur système informatique piraté depuis plusiuers mois : données sensibles, mails, dossiers, contacts. 
Les pirates auraient forcé un logiciel très répandu, Orion, de Solarwinds, pour pénétrer les ordinateurs qu’ils voulaient espionner. Le gouvernement américain a diffusé, le 14 décembre, un avertissement pour mettre en garde les entreprises et les organisations qui utilisent cette plate-forme dans le monde. Elles sont près de 300.000.
Les services spécialisés n’ont aucun doute : il s’agit, compte tenu des moyens déployés, d’un État.

Celui-ci pourrait être la Russie, ou des organisations liées aux services secrets russes, dont on connaît l’intérêt pour la déstabilisation des États occidentaux. Ils sont aussi très actifs pour pirater les réseaux des compagnies pharmaceutiques et des autorités de santé, afin d’accroître le bazar créé par la pandémie.