bar de l'économie

Faut il avoir peur de la dette

06/01/2020. Si la dette mondiale progresse, elle ne dérape pas comme au début des années 2000. Et son coût est allégé par la faiblesse persistante des taux d’intérêt.
En décembre 2006, à la veille de la crise des subprime, le montant des crédits aux agents non financiers (Etats, entreprises et ménages) dans l’ensemble du monde se situait aux alentours de 97 650 milliards de dollars. Fin 2018, il atteignait les 180 300 milliards, une hausse de 85 %.