bar de l'économie

Hommage au célèbre cascadeur Rémy Julienne

25/01/2021. Le casse-cou du cinéma français mort du Covid-19 à 90 ans car « sans lui, les James Bond n’auraient pas existé » avait déclaré l’acteur Roger Moore dans les années 1980.
Les cascades que Jean Paul Belmondo exécutaient dans ses films étaient toutes régies par Rémy Julienne.
Il est devenu une légende, 400 films cinématographiques, séries télévisées et publicités, 1 400 cascades au cinéma.Champion de France de moto-cross en 1957, il débute sa carrière de cascadeur dans le film « Fantômas » d’André Hunebelle en 1964 pour doubler Jean Marais.
En 1966, Gérard Oury fait appel à lui pour son célèbre film « La Grande Vadrouille ». Aux côtés de De Funès et Bourvil, Rémy Julienne interprète un soldat allemand à moto qui finira dans le ravin. Puis ce sera  Le Cerveau, Le Marginal, l’As des As, Taxi, mais également plusieurs James Bond.

En cinquante ans Rémy Julienne a côtoyé les plus grands comédiens Montand, Belmondo, Ventura… et les réalisateurs français comme François Truffaut, Philippe De Broca, Yves Boisset et bien sûr, Georges Lautner.
Un prix Rémy-Julienne est remis chaque année depuis 1999 lors du Festival du film d’aventures de Valenciennes à « un comédien capable d’aborder avec le même talent des rôles physiques et des personnages intimistes dans des films d’auteur ».