bar de l'économie

Inauguration de Jean Zay, l’un des supercalculateurs les plus puissants d’Europe

21/01/2020. 16 pétaflops, soit 16 millions de milliards d’opérations par seconde ou les capacités cumulées de 40 000 ordinateurs personnels. C’est la puissance du supercalculateur qui vient d’être installé pour GENCI, le Grand équipement national de calcul intensif, par HPE (Hewlett Packard Enterprise) à l’Institut du développement et des ressources en informatique scientifique (Idris) du CNRS, sur le plateau de Saclay près de Paris, que nous vous proposons de découvrir quelques jours avant son inauguration prévue le 24 janvier prochain.

Pour un montant de 25 millions d’euros, ce supercalculateur sera le premier en France à faire converger les mondes du calcul intensif (HPC) et de l’intelligence artificielle (IA) afin de répondre à leurs besoins spécifiques. Conçu pour répondre aux caractéristiques des calculs liés à l’intelligence artificielle, notamment pour le développement de nouveaux algorithmes, ce supercalculateur permettra également d’augmenter très fortement les moyens de calcul disponibles en France pour la simulation numérique, devenue indispensable dans certains domaines de recherche comme la simulation des évolutions du climat et les prévisions météorologiques, l’astrophysique ou la biologie et la santé.

Au cours de cette visite, des scientifiques vous présenteront les recherches qu’ils mèneront grâce à ce nouveau supercalculateur opéré par le CNRS, baptisé Jean Zay (1904-1944), en hommage au ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-arts entre juin 1936 et septembre 1939, et à ce titre co-fondateur du CNRS en 1939 : –    Une approche interactive de la modélisation moléculaire grâce au calcul intensif par Marc Baaden, directeur de recherche du CNRS au Laboratoire de biochimie théorique du CNRS
–    Le calcul intensif, fondamental pour les simulations numériques du climat par Sylvie Joussaume, directrice de recherche du CNRS au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (CNRS/CEA/UVSQ)
–    Soleil, météo de l’espace et super-calculs par Tahar Amari, directeur de recherche du CNRS au Centre de physique théorique (CNRS/École polytechnique)
–    Certification et préservation de la vie privée en intelligence artificielle par Jamal Atif, chercheur de l’université Paris Dauphine au Laboratoire d’analyse et modélisation de systèmes pour l’aide à la décision (CNRS/Université Paris Dauphine) et chargé de mission Science des données et intelligence artificielle de l’Institut des sciences de l’information et de leurs interactions du CNRS