bar de l'économie

Actuellement...

Chargement ...

Interdiction des prothèses mammaires à enveloppe macro texturées

04/04/2019. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) s’apprête à interdire les prothèses mammaires à enveloppe macro texturée, c’est-à-dire rugueuse. Six fabricants sont concernés, Ces implants sont les plus répandus en France. On estime à plus de 500 000 le nombre de Françaises porteuses de prothèses mammaires. Le 2 avril, l’agence sanitaire a prévenu par courrier les industriels concernés. Elle explique sa décision par une « augmentation significative depuis 2011 des cas de lymphome anaplasique à grandes cellules » (LAGC) associé au port de prothèses mammaires. Cinquante-neuf cas de LAGC ont été recensés en France. Plusieurs femmes en sont mortes.