bar de l'économie

La Chine supprime la limite de deux enfants par couple

La Chine supprime la limite de deux enfants par couple dans l’espoir de faire repartir la natalité dans le pays le plus peuplé du monde.

Début mai, les résultats du recensement réalisé en 2020 ont révélé un vieillissement plus rapide que prévu de la population chinoise. En 2020, le nombre des naissances est tombé à 12 millions, contre 14,65 millions en 2019. Cette année-là, le taux de natalité (10,48 pour 1.000) était déjà au plus bas depuis la fondation de la Chine communiste en 1949. C’est en 2016 que la Chine avait assoupli ses règles autorisant tous les Chinois à avoir un deuxième enfant.

Les raisons de la baisse des naissances sont multiples: recul du nombre des mariages, hausse du coût des logements et de l’éducation, fertilité plus tardive pour les femmes qui privilégient davantage leur carrière, excès du nombre d’hommes par rapport aux femmes du fait de la préférence traditionnelle pour les enfants mâles…

A l’autre bout de la pyramide des âges, la Chine comptait l’an dernier plus de 264 millions de personnes âgées de 60 ans et plus, soit quatre fois la population totale de la France. Cette classe d’âge constitue désormais 18,7% du total, soit une hausse de 5,44 point de pourcentage par rapport au recensement de 2010. A l’inverse, la population d’âge actif (15 à 59 ans) ne représente plus que 63,35% du total, en repli de 6,79 points sur 10 ans. En mars, le Parlement a voté un projet de relèvement progressif de l’âge de départ à la retraite au cours des cinq prochaines années.

La Chine compte officiellement 1,411 milliard d’habitants fin 2020, soit + 5,38% par rapport à 2010 ; la progression la plus faible depuis les années 1960.

L’Inde elle, compterait 1,38 milliard d’habitants en 2020, selon les estimations des Nations Unies.