bar de l'économie

L’ANSSI s’implante à Rennes

10/03/2021. L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information va s’implanter à Rennes en 2022 et d’ici 2026; il est prévu l’embrauche de 200 agents pour lutter contre les cyberattaques.
C’est ce qu’annonce, l’ANSSI, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information, qui publie son bilan .

«Alors que la menace cyber exploite depuis le milieu des années 2010 certaines vulnérabilités inhérentes à la transition numérique, la prise de conscience des enjeux de cybersécurité est encore insuffisante dans les entreprises et il y a une facilité grandissante d’accès aux logiciels malveillants . Le nombre d’attaques par « rançongiciels » traitées par l’ANSSI, a été multiplié par quatre entre 2019 et 2020, passant de 54 à 192″.  

Face à l’ampleur de la menace et l’enjeu stratégique et économique de la sécurité informatique, le gouvernement a décidé, dans le cadre de sa stratégie nationale pour la cybersécurité, de mobiliser 1 Milliard d’euros dont 720 millions de financements publics.

L’ANSSI justifie le choix de Rennes car cela lui permet de « se rapprocher de ses partenaires, dont le Ministère des Armées qui déploie déjà largement ses équipes cyber à Rennes, et les nombreux acteurs cyber largement présents dans le bassin rennais (industriels, start-up, équipes de recherche, formations, etc.) ».
Il y aurait plus de 800 cybercombattants du ministère des Armées et 3280 emplois privés répartis dans 76 entreprises en Bretagne.
Pour info, la fuite d’un fichier comportant les données médicales sensibles de 500 000 personnes, dont plus de 300 000 bretons fin février.