bar de l'économie

Le métier de Boulanger

20/01/2020. Il existe 400.000 boulangers traditionnels  en France qui représente seulement 55% de l’activité, ce qui signifie que 45% de cette activité est gérée par des industriels grandes surfaces ou chaînes sous de nouvelles enseignes qui font environ 1 millions de chiffres d’affaires par an alors qu’un boulanger traditionnel fait en moyenne 400.000 euros de CA.
Sachez que 1.200 boulangeries traditionnelles ferment par an

Franck Thomasse le président du syndicat de la boulangerie lance la distinction label «Boulanger de France»,  chaque artisan boulanger peut l’obtenir et l’afficher en prouvant qu’il respecte une charte imposant notamment la fabrication maison des produits les plus courants. Tous les boulangers doivent valoriser les savoir-faire maison et défendre l’artisanat.

« Nous devons aider tous les consommateurs à comprendre la différence entre la boulangerie industrielle et la boulangerie artisanale, et les amener ainsi à préférer massivement les artisans boulangers » a déclaré le Président.
J’en profite pour vous annoncer le résultat du concours de la meilleure galette aux amandes qui se tenait le 2 janvier à l’École de Paris des Métiers de la Table. 277 chefs d’entreprises, salariés et apprentis ont présenté leurs galettes à un jury de 80 membres.
Le Val d’Oise est à l’honneur, cette année puisque  le titre est revenu à Jérémy Joaquim, de la boulangerie-pâtisserie « Poudres d’Or » à Saint-Ouen-l’Aumône (95), qui devance Youssef El Gatou installé à Argenteuil (95) et Miki Ishizwa, une candidate japonaise hors concours venant de la boulangerie Bigot à Yokohama, ex-aequo à la seconde place. Sébastien Mauvieux de la boulangerie « Pain Pain » à Paris 18e, complète le podium en 3ème position.