bar de l'économie

Le président du Kosovo Hashim Thaçi a démissionné

09/11/2020. Le président du Kosovo Hashim Thaçi a démissionné pour faire face à son inculpation par le tribunal spécial de la Haye sur les crimes de guerre durant le conflit contre les forces serbes, une chute dramatique pour un homme au cœur du pouvoir depuis plus d’une décennie.

Il est soupçonné d’être « responsable de près de cent meurtres », de disparitions forcées, de persécutions et de tortures.

 L’ancien chef politique de la rébellion indépendantiste (UCK) a expliqué qu’il voulait par son retrait protéger la fonction présidentielle, après la validation par un juge de sa mise en accusation pour des chefs découlant de la guerre de la fin des années 1990. Quelques heures plus tard, il décollait de la capitale kosovare avec deux autres ex-guérilloros inculpés, à bord d’un avion militaire à destination de la Haye, selon la presse locale.

Hashim Thaçi, 52 ans, proclame depuis toujours son innocence dans le conflit de 1998-99 et accuse la justice internationale de « réécrire l’Histoire ».  La plupart des habitants du Kosovo, qui a déclaré en 2008 son indépendance jamais reconnue par Belgrade, considèrent le conflit comme une « guerre juste » contre l’oppresseur serbe.

la guerre du Kosovo a fait plus de 13.000 morts, des Albanais pour la plupart.