bar de l'économie

Le prix du gaz réglementé va s’envoler de 10% dès le 1er juillet

Après une hausse de 4% en juin, le tarif du gaz va augmenter de près de 10% en juillet. Une  explosion des prix qui fait suite à plusieurs mois de baisse liée à la pandémie de Covid-19. « La reprise de l’activité économique en Chine pèse pour beaucoup avec le redémarrage d’industries énergivores comme la papeterie et l’automobile tout comme l’état des stocks de gaz naturel en Europe.

Suite à la forte consommation des ménages lors des confinements,  les réserves de gaz du Vieux Continent sont près de 40% inférieures à la moyenne. De plus l’hiver ne fut pas froid mais il a été long.

Cette demande prolongée est une aubaine pour les exportateurs de gaz comme la Russie qui fournit à l’Europe 30% du gaz consommé. La Russie joue avec le prix en limitant ses exportations. 18% de la consommation européenne provient de Norvège.

En France, l’augmentation des tarifs du gaz est aussi en partie liée au coût revu à la hausse des certificats d’économie d’énergie (CEE), qui obligent les fournisseurs de gaz ou d’électricité à financer des mesures vertes, soit un cinquième de la hausse.
3, 2 millions de français sont concernés en France.