bar de l'économie

Les Français soutiennent-ils leur chef en cas de problème ?

05/02/2019. C’est la question que s’est posée l’agence d’intérim Qapa, qui a organisé du 16 au 21 janvier un sondage auxquels ont participé  4,5 millions d’utilisateurs, dont 51% de femmes et 49% d’hommes. Résultats : 58% des Français n’aideraient pas leur supérieur en cas de difficulté, 76% ne soutiendraient pas un chef menacé de licenciement et pour 81%,  un chef en difficulté n’est pas autant défendable qu’un autre collègue. Cependant, le sondage révèle aussi que 64% des Français n’iraient pas jusqu’à attaquer un chef en difficulté, 57% craignent des représailles de la hiérarchie s’ils prenaient parti. Finalement, 68% des Français préfèrent aider leur chef discrètement tandis que 56% préfèrent attaquer leur chef discrètement.