bar de l'économie

L’hémicycle européen sera plus éclaté

27/05/2019. Résultats européennes 2019.
L’hémicycle européen sera plus éclaté et une poussée populiste sans raz de marée Les deux groupes majoritaires sont :  le Parti populaire européen (le PPE qui correspond aux  LR) et l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates (S&D qui correspond à  l’alliance PS, Génération et aux Radicaux de gauche), obtiennent respectivement 179 et 152 sièges sur les 751 à pourvoir. L’Alliance des libéraux et des démocrates pour l’Europe (ALDE), groupe des libéraux centristes au sein du Parlement européen, obtient 105 sièges, devenant ainsi la troisième force politique à Strasbourg et Bruxelles.  Le parti Verts/Alliance Libre Européenne qui rallie les EELV, écologistes de Yanick Jadot obtiennent 67 sièges, 4ème force de l’Europe . Les CRE, Conservateurs et réformistes européeens obtiennent 61 sièges, 5ème force. Le groupe Europe des nations et des libertés (ENL où siègent des eurodéputés Rassemblement national (RN), en remporte 57 sièges soit 20 de plus que la précédente législature (37 sièges), il sont la 6ème force. Puis vient derrière avec EFDD , l’Europe de la liberté et de la Démocratie directe avec 54 sièges qui regroupe le Parti Debout la France, Les Patriotes, le parti du Brexit de Nigel Farage, ainsi que le parti « antisystème » italien Mouvement 5 étoiles (M5S), obtient 56 sièges, contre 41 sièges au cours de la précédente législature. Voilà le paysage européen, forces qui vont nommer les prochains présidents de la Commission européenne et du Parlement européen, et de la Banque européennes et bien entendu des présidences de commissions.