bar de l'économie

L’Iran a repris sa production d’uranium enrichi

06/01/2021. L’Iran a repris dans son usine souterraine de Fordo la production d’uranium enrichi à hauteur de 20 %, un niveau bien supérieur au seuil fixé par l’accord de Vienne de 2015, a annoncé son gouvernement.

Téhéran commence donc à s’affranchir de ses principaux engagements un an après le retrait unilatéral des États-Unis de cet accord suivi du retour de lourdes sanctions américaines contre la République islamique d’Iran. Accusé par plusieurs pays occidentaux et Israël, son ennemi juré, l’Iran a toujours nié vouloir se doter de l’arme atomique.

Le Parlement iranien, à majorité conservatrice, a adopté une loi controversée préconisant de produire et stocker au « moins 120 kilogrammes par an d’uranium enrichi à 20 % » et de « mettre fin » aux inspections de l’AIEA, destinées à vérifier que le pays ne cherche pas à se doter de la bombe atomique.

L’Union européenne a averti cette annonce par l’Iran « constituait une entorse considérable à ses engagements nucléaires » dans le cadre de l’Accord de Vienne « avec de graves conséquences en matière de non-prolifération ».