bar de l'économie

LVMH envisage de poursuivre Tiffany & Co

14/09/2020. LVMH envisage de poursuivre Tiffany & Co juste après que avoir déclaré qu’il se retirait de l’accord de rachat de Tiffany & Co alors que Tiffany a déclaré poursuivre LVMH pour non rachat. Pourquoi cette affaire ?

Dans un courrier censé rester confidentiel, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a demandé au conseil d’administration de LVMH mercredi dernier de différer l’acquisition de Tiffany au-delà du 6 janvier 2021 pour 14 milliards de dollars au nom de « l’intérêt national ». Et accessoirement de se soustraire au paiement des pénalités de renoncement souvent 2,5% du montant de l’opération, soit ici 350 millions de dollars. LVMH chercherait-il à rompre les fiançailles ? La promise Tiffany n’a dégagé quasiment aucun résultat au premier semestre 2020.

Dèrrière tout ceci, l’approche de négociations commerciales tendues avec l’administration Trump fait craindre des droits de douanes exhorbitant pour les entreprises car l’administration américaine met la pression pour faire échouer les derniers kilomètres du gazoduc Nord Stream 2, qui relie la Russie à l’Europe.