bar de l'économie

Orange menacée par l’ARSEP

25/01/2019. L’entreprise de télécommunications a en effet reçu le 16 janvier une nouvelle mise en demeure par l’Arcep (l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes). Nouvelle, car Orange en avait déjà reçu une 1ère lettre en 2018 : l’Arcep accusant Orange de ne pas respecter ses obligations de qualité de service, notamment dans les zones rurales. Orange, se défend en invoquant des circonstances indépendantes à leurs volontés (destruction de câblages, problème météorologiques), promettait de tout mettre en oeuvre pour remettre les choses en ordre avant 2019. Le 16 janvier, l’Arcep est revenu à la charge en accusant cette fois ci Orange de ne pas “respecter ses obligations en termes de qualité sur les offres de gros à destination du marché entreprises, mais également concernant l’accès à la boucle locale.” Si Orange ne respecte pas la mise en demeure de l’Arcep, elle risque en théorie une amende de 1 milliard d’euros qui augmenterait à chaque trimestre.