bar de l'économie

Où en sont les vaccins des autres laboratoires ?

13/11/2020. Sanofi développe deux vaccins différents : l’un à partir d’ARN messager, l’autre en utilisant une technologie déjà employée pour l’un de ses vaccins contre la grippe, commercialisé sous la marque FluBlock aux Etats-Unis.
Ce dernier est en phase III, la dernière avant la commercialisation, qui inclut plusieurs milliers de patients — devrait commencer en décembre avec des résultats attendus au début de 2021.
Les Etats-Unis ont conclu un contrat pour l’achat de 100 millions de doses, et l’Europe pour 200 millions de doses.

L’Institut Pasteur aurait aussi plusieurs vaccins en développement. Le plus avancé serait un vaccin construit à partir du vaccin contre la rougeole modifié pour exprimer un des antigènes du SARS-CoV-2 : la protéine Spike, clé du virus pour entrer dans nos cellules.
L’Institut Pasteur a conclu un accord avec le grand groupe pharmaceutique américain Merck pour développer ce vaccin. Les essais cliniques ont démarré en août, mais le vaccin ne verra pas le jour avant au moins un an.

Le vaccin d’AstraZeneca utilise comme vecteur un virus à l’origine de banals rhumes. Un essai clinique a été lancé au mois de mai et les résultats de phase III portant sur 30 000 personnes ; les résultats sont attendus pour le mois de décembre 2020.