bar de l'économie

Point Covid-19 : le « certificat vert numérique »

18/03/2021. Si nous attendons des mesures restrictives pour l’Ile de France, voici le « certificat vert numérique » annoncé par l’UE pour faciliter les déplacements en Europe des personnes vaccinées ou testées négatives.
Il ne deviendra pas obligatoire, a déclaré Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, lors de sa conférence de presse.
« Nous voulons aider les Etats membres à rétablir la liberté de circulation d’une façon sûre, responsable et digne de confiance ».
Il prendrait la forme d’un QR code délivré numériquement ou sur papier par les instances sanitaires mais n’empêchera les pays d’imposer les restrictions qu’ils souhaitent.

Ce certificat serait délivré gratuitement par « les autorités nationales », explique la Commission, qui cite comme exemple les hôpitaux, les centres de tests ou les autorités sanitaires.
Il serait possible d’obtenir ce certificat sous forme numérique ou en version papier. Dans les deux cas, il contiendrait un cachet numérique garantissant sont authenticité et un QR code.
Mais « Il ne constituera pas une condition préalable à la libre circulation, qui est un droit fondamental dans l’UE. » Assure la présidente de la Commission européenne. Une personne qui ne disposerait pas du certificat, mais qui respecte les conditions d’entrée dans un pays de l’UE pourrait donc le prouver par d’autres moyens et se déplacer malgré tout.

L’Islande, la Norvège, la Suisse et le Liechtenstein, qui ne font pas partie de l’UE, devraient faire partie du dispositif.
Aujourd’hui, des pays comme l’Allemagne ou la Grèce imposent aux entrants sur leur territoire de présenter un test PCR négatif et de se soumettre à une quarantaine.
Attendons donc de voir si ce certificat et ses modalités seront validés par le Parlement européen et le Conseil des Etats membres pour voir le jour d’ici aux vacances d’été.