bar de l'économie

Actuellement...

Chargement ...

Point Covid : AstraZeneca, maternelles, CureVac

04/02/2021. La Haute Autorité de santé approuve le vaccin d’AstraZeneca, seulement pour les moins de 65 ans mais Il pourra être administré par les pharmaciens. « Il manque des données pour les patients de plus de 65 ans, ces données vont arriver dans les semaines qui viennent, dans l’intervalle, nous recommandons son utilisation chez les moins de 65 ans », a déclaré la présidente de la HAS, Dominique Le Guludec, lors d’un point presse en ligne. 

Le protocole sanitaire est renforcé dans les maternelles. Il est demandé la fermeture de toute classe si un élève positif. « L’apparition d’un cas confirmé parmi les élèves implique que les autres élèves de la classe soient identifiés comme contacts à risque » confirme le ministère de l’Education nationale.

L’Union européenne prend ses distances avec AstraZeneca

La Commission européenne se tourne désormais vers les vaccins fabriqués par les laboratoires BioNTech/Pfizer et Johnson &Johnson, a-t-elle indiqué après les importants retards de livraison de l’entreprise anglo-suédoise.
AstraZeneca, dont le produit ne peut garantir que 25% des plus de 100 millions de doses promises, ce qui représente «un vrai problème» pour les Vingt-Sept, a déclaré la directrice générale de la Santé au sein de la Commission, Sandra Gallina, devant des députés européens.

L’Union européenne prend ses distances avec AstraZeneca
Le laboratoire allemand BioNTech a promis de livrer à l’UE jusqu’à 75 millions de doses supplémentaires au deuxième trimestre du vaccin développé avec l’américain Pfizer.
La Commission européenne avait tout de même alloué 336 millions d’euros à AstraZeneca pour développer son vaccin et accroître ses capacités de production. L’intégralité de la somme n’a pas été versée. «Je n’ai pas le vaccin, vous n’avez pas le paiement de la Commission,» a résumé Sandra Gallina.

Bayerproduira le vaccin anti-Covid de CureVac en 2022
« Nous disposons des compétences nécessaires pour produire le vaccin mRNA de CureVac », a indiqué Stefan Oelrich, directeur de la branche pharmaceutique du groupe, lors d’une conférence en ligne, ajoutant que l’objectif était une production de 160 millions de doses en 2022.  » Ces capacités s’ajoutent à une production dans le réseau existant de CureVac de 300 millions de doses cette année et un milliard en 2022, a expliqué Franz-Werner Haas le dirigeant. Le projet de vaccin se trouve actuellement en phase 3 des essais cliniques.
La Commission européenne a déjà signé un contrat avec cette start-up spécialisée dans l’ARN messager, portant sur l’achat de 405 millions de doses.

La Chine démantèle un réseau vendant de faux vaccins contre le COVID-19, 80 personnes ont été arrêtée et plus de 3.000 fausses doses de vaccins confisqués à Pékin, Shanghai et dans la province de Shandong, a rapporté lundi l’agence de presse officielle Chine Nouvelle