bar de l'économie

Renault tourne la page de l’ère Carlos Ghosn

25/01/2019. Bruno Le Maire a annoncé ce jeudi matin avoir reçu la démission de Carlos Gohn à la tête de Renault. C’est Jean-Dominique Senard qui a été nommé  pour succéder à la présidence du Groupe. Après six années à la tête de Michelin et être passé par Total et Saint-Gobain, cet ancien HEC défend une conception sociale de l’entreprise. Il n’est pas passé par la haute fonction publique, ni par les grandes écoles qui fournissent les gros des dirigeants des grands groupes, ce fils d’ambassadeur préconise de faciliter la création d’entreprises à missions sociales et environnementales car il veut réconcilier la société et l’entreprise. Ce patron de 65 ans, a la réputation d’être discret et diplomate, mais il a montré sa capacité à prendre des décisions radicales . Chez Michelin, il a consacré ses premières années à un développement géographique ambitieux dans les pays émergents. Puis le dirigeant s’est attelé à faire entrer cette marque dans l’ère du numérique, avec les acquisitions de l’éditeur de logiciels brésilien Sascar, et la prise de contrôle des sites de ventes de pneus en ligne Allopneus, en France, ou Blackcircles, en Grande-Bretagne. Mais il a également eu à gérer des moments difficiles, notamment la restructuration de l’outil industriel en Europe et en France. Le dirigeant n’a pas hésité à fermer le site de Joué-lès-Tours, en France