bar de l'économie

Retrait immédiat de l’usage des grenades explosives GLI-F4

27/01/2020. Christophe Castaner annonce le retrait immédiat de l’usage des grenades explosives GLI-F4 pour lutter contre les Violences policières  sur France 3 hier soir.
Cette arme intermédiaire utilisée par les forces de l’ordre  a causé, ces dernières années, de nombreuses mutilations. Plusieurs personnes ont ainsi eu la main arrachée lorsqu’elles ont voulu s’emparer de la grenade lors de manifestations à Notre-Dame-des-Landes ou pendant le mouvement des « gilets jaunes ».
Elles devraient être à terme remplacées par des grenades de type GM2L, dépourvues de tolite mais qui comportent un composé pyrotechnique détonant,  Elle libère instantanément un nuage de CS pulvérulent [du gaz lacrymogène] couvert par un effet sonore déstabilisant les manifestants ». 
Un effet irritant instantané par dispersion du nuage de CS pulvérulent,  un « effet psychologique généré par le bruit de 160 décibels à 5 mètres, 155 décibels à 10 mètres et des risques de lésions auditives pour ceux qui sont à proximité immédiate de la munition lors de sa détonation/déflagration
Elle est fabriquée par la société d’armement et d’études Alsetex.