bar de l'économie

Stellantis (Groupe Peugeot Fiat) compte sur ses hausses de prix

Stellantis (Groupe Peugeot fiat) compte sur ses hausses de prix pour compenser la crise des puces qui va s’aggraver au deuxième trimestre 2021, a déclaré le directeur financier, Richard Palmer. Il confirme que Stellantis s’attend à atteindre cette année ses objectifs européens de CO2 sans avoir recours à l’achat de crédits d’émission auprès de Tesla, une économie qui aura aussi un effet positif sur les résultats.

Le constructeur franco-italo-américain dévoile 36,999 milliards d’euros de chiffre d’affaires proforma au premier trimestre (+ 14%) grâce à des best-sellers très rémunérateurs comme le Peugeot 3008 ou le nouveau Chrysler Voyager. Le continent américain, contribue pour les trois-quarts à l’effet prix positif du trimestre.

En volume, les ventes ont progressé de 12% à 1,618 million de véhicules malgré la perte en production de 190.000 unités liée à la crise des puces, venue freiner les tentatives de rebond post-Covid.

L’action Stellantis a clôturé en forte hausse de 7% à 14,9 euros.