bar de l'économie

Un petit tour de bourse

Les Bourses européennes ont terminé en hausse grâce à l’optimisme concernant la reprise économique, alimentée notamment par de solides résultats d’entreprises et les signes d’accélération de la croissance de l’activité en zone euro.

À Paris, le CAC 40 a gagné 1,4% à 6.339,47 points. Le Footsie britannique a pris 1,68% et le Dax allemand a avancé de 2,12%. L’indice EuroStoxx 50 affiche un gain de 1,99%, le FTSEurofirst 300 de 1,9% et le Stoxx 600 de 1,82%. La secrétaire au Trésor américain, Janet Yellen, a précisé qu’elle ne prévoyait ni ne recommandait une hausse des taux par la Réserve fédérale et que l’inflation n’était pas susceptible d’être un problème.

Concernant les indices sectoriels ils sont  en hausse comme les ressources de base (+4,74%), et de l’énergie (+3,23%).
La technologie a repris 2,74% après avoir chuté de 3,75% mardi.
Aux Etats-Unis Le secteur privé a créé 742.000 emplois en avril, un nombre inférieur aux attentes mais le plus élevé enregistré en sept mois, après 565.000 en mars, ont montré les résultats de l’enquête mensuelle d’ADP.
Le département du Travail, doit confirmer une nouvelle augmentation des créations d’emplois non agricoles, à 978.000 contre 916.000 en mars.
La croissance de l’activité du secteur des services américain légèrement ralenti en avril, l’indice ISM s’affichant à 62,7.

TAUX/CHANGES : Les rendements obligataires ne varient presque pas: celui des Treasuries à dix ans est stable à 1,5996% et son équivalent allemand a fini à -0,23% Sur le marché des devises, l’euro est en repli juste en dessous de 1,20 dollar et le billet vert est inchangé face à un panier de devises de référence.

PÉTROLE : Le pétrole monte, soutenu par l’amélioration de la situation économique dans plusieurs grands pays et par l’annonce par l’Energy Information Administration (EIA) d’une diminution plus importante qu’attendu des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière (-8 millions de barils). Le baril de Brent gagne 0,67% à 69,34 dollars et celui de brut léger américain 0,55% à 66,05 dollars.

MÉTAUX : Le cours du cuivre a atteint en séance son plus haut niveau en dix ans, à plus de 10.000 dollars la tonne, les signes de reprise dans les plus grandes économies du monde renforçant les espoirs de rebond de la demande.